43 – Technologie spécifique aux circuits imprimés flexibles et flexi-rigides



Pour recevoir les programmes avec tarifs,
faites votre sélection.

0.00



Ma sélection

Description

PERSONNEL CONCERNE

Concepteurs, fabricants, équipementiers, acheteurs ou utilisateurs

OBJECTIF

Fournir un panorama des technologies et normes dans le domaine du circuit imprimé flexibles et flexi-rigides. Identifier les spécificités de la fabrication et de la conception des circuits flexibles et flexi-rigides.

PRE-REQUIS

En dehors du fait de savoir lire, écrire et compter : avoir des connaissances assez solides en mathématiques, physique pour permettre une bonne assimilation des informations techniques… Niveau minimum BAC+2 Technique. Avoir de bonnes bases théoriques sur la fabrication des cartes nues Rigides. Il est fortement recommandé d’avoir assisté à la session IFTEC « technologies de fabrications des circuits imprimés rigides ».

MOYENS PEDAGOGIQUES

Vidéo projection
Echantillons industriels de technologies diverses.
Photos.
Coupes micrographiques.
Un mémo en couleur est remis à chaque participant.

PROGRAMME

1 – GENERALITES

  • Les familles de circuits imprimés flexibles et flexi-rigides :
    – Les constructions possibles
    – Echantillonnage de circuits flexibles et flexi-rigides du marché.
  • Les normes et les spécifications de référence dans le domaine du circuit flexible & flexi-rigide.
  • L’évolution des circuits : classe, intégration, les composants…

2 – LES MATÉRIAUX DE BASE

  • L’isolant :
    – Rappel sur les matériaux rigides
    – Les matériaux flexibles
    – Les adhésifs
    – Les produits souples (Coverlay, bondply, etc).
  • Le conducteur :
    – Les grades standards et ceux dédiés aux circuits flexibles.
  • Le stratifié :
    – Rappel sur les stratifiés rigides
    – Les stratifiés souples (avec et sans adhésif)
    – Les nomenclatures.
  • Les propriétés des matériaux rigides et flexibles.
  • Les normes liées aux matériaux

3 – PRÉPARATION DU DOSSIER

  • Rappel : Les étapes de la préparation de dossier.
  • La gamme standard d’un multicouche flexible (exemple d’un 6 couches).
  • Les différentes façons de fabriquer un flexi-rigide (exemple d’un 8 couches avec 2 couches flexibles) :
    – La gamme standard d’un multicouche flexi-rigide – les méthodes ouvertes.
    – La gamme standard d’un multicouche flexi-rigide – les méthodes fermées.

4 – FABRICATION

(Les étapes communes aux circuits rigides seront justes rappelées alors que certaines étapes sont détaillées car elles comportent des spécificités dans la fabrication des circuits flexibles et flexi-rigides.) Déroulement d’une gamme standard de réalisation d’un multicouche flexi-rigide en méthode fermée

a – Les traitements de surfaces
b – Réalisation des couches internes :
– Transfert image
– Gravure stripping
– Contrôles et AOI
– Traitement du cuivre avant pressage
c – Pressage
– Les étapes préliminaires (découpe des coverlays, etc…),
– Les Empilages,
– Les cycles
d – Réalisation des couches externes
– Perçages (mécanique et laser),
– Nettoyage des trous,
– Première métallisation,
– Transfert image,
– Renforts électrolytiques,
– Strippings & gravure.
e – Finitions des cartes
– Les couches d’épargne de finition : le vernis épargne, Coverlays, vernis flexibles, etc…
– Les finitions (électrolytiques, chimiques et autres)
– La sérigraphie
f – Usinage
– Les méthodes pour « déterrer » les couches flexibles et leurs risques.
– Les usinages possibles (Mécaniques et Laser

5 – LES TESTS ET CONTROLES

– Le test électrique.
– Les contrôles possibles des circuits flexibles et flexi-rigides et les éventuels défauts à détecter. .

6 – CONCEPTION

6.1 Le principe de la conception.
– Les étapes de conception
– Les normes et exigences normatives.

6.2 Les contraintes et les solutions existantes.
Les contraintes à prendre en considération lors de la conception ayant une implication sur la définition du circuit : la technologie, le choix du matériau, la précision, le choix des revêtements de finition, et les designs à éviter.
– Contraintes liées à l’équipement des cartes (Mise en panneau, passage au brasage, etc…).
– Contraintes mécaniques :
Les contraintes de densification et les actions à mener pour densifier à moindre coût,
Les contraintes de planéité,
Les contraintes de flexion et les règles de design des couches flexibles qui en découlent.
– Contraintes électriques.
– Contraintes thermiques (Solutions de dissipation thermique et solutions de gestion de la dilatation).
– Contraintes d’environnement et d’emploi.
– Contraintes liées au contrôle.
– Contraintes de tracé.

6.3 Le dossier technique ou cahier des charges
Que doit-on trouver en plus dans le dossier de fabrication d’un circuit imprimé flexible et flexi-rigide ?

Informations complémentaires

DUREE DU STAGE

21 heures en 3 jours

SANCTION

Attestation de stage

NOMBRE DE STAGIAIRES

Maximum par session = 6
Minimum par session = 3

FORMATEUR

M. Thomas ROMONT

SESSIONS 2018

A Bourg la Reine :
– du 10 au 12 avril
– du 23 au 25 octobre