51 – Analyse externes/internes des cartes électroniques nues et brasées (laboratoire de production)



Pour recevoir les programmes avec tarifs,
faites votre sélection.

0.00


Catégorie :

Ma sélection

Description

PERSONNEL CONCERNE

Technicien qualité, responsable qualité, technologue, technicien de laboratoire.

OBJECTIF

Permettre de mieux appréhender les différentes techniques d’analyses des cartes électroniques pour assister la production.
Moyens d’analyses et interprétation des résultats sur des sujets divers tels que le contrôle externe/interne (coupes micrographiques) sur des cartes nues (IPC-A-600) et câblées (IPC-A-610), la contamination ionique, la brasabilité (méniscographie et bain mort), l’inspection Rayons X…
Présentations des principaux critères de décisions dans les référentiels IPC. Présentation et mise en œuvre de certains équipements d’analyse dans le labo Iftec.

PRE-REQUIS

En dehors du fait de savoir lire, écrire et compter : Avoir une bonne appréhension des mesures, de bonnes connaissances en mathématique. Avoir une bonne connaissance des composants. Avoir des notions de brasage. Savoir ce qu’est un atelier de production. Être sensibiliser à la qualité produit, au besoin de contrôles et d’analyses. Avoir des notions de base sur les tenants et les aboutissants d’un processus de fabrication, des notions de base en physique (force, température…). Avoir des notions de base sur les symboles des éléments chimiques.

MOYENS PEDAGOGIQUES

Vidéoprojecteur, support couleur en français.
Atelier d’observation de coupe micrographique, mesure de brasabilité, contamination ionique en fonction des disponibilités au labo Iftec.

EVALUATION DES ACQUIS

QCM avant le début du stage – QCM à la fin du stage.

PROGRAMME

1 – LES FONDAMENTAUX

Quels sont les standards utilisés dans le document d’animation, que faut-il contrôler.
Le but, la définition et les conditions de réalisation d’un joint brasé (compatibilité ; températures ; propreté), les alliages, les flux, les tensions de surfaces (facteurs influents pour le mouillage). Création des IMC et principe d’évolution dans le temps.
Présentation du principe de fabrication d’une carte nue ainsi que des filières de câblage des cartes pour introduire les vocabulaires et faciliter l’interprétation des critères.

2 – LES OUTILS

Quels sont les moyens mis en œuvres lors d’un contrôle de carte nue ou câblée (externe et interne).Que peut-on contrôler (diamètre de trou, largeur de piste, isolement, déformation, pollution, etc…), comment s’effectue le contrôle, quels sont les outils de mesure (Microscope, piges, marbre etc…), les outils de contrôle (Rayon X, coupe micrographique).

3 – CONTRÔLE CARTE NUE

Revue des contrôles des principaux critères externe et interne sur la carte nue (Selon les critères de l’IPC-A-600 en expliquant le lien avec les séries IPC 202x et l’IPC 601x). Critères externe sur le matériaux de base, revêtement brasable, trous métallisés, état de surface, marquage, vernis épargne etc…Critères internes sur le diélectrique, largeur de conducteur, épaisseurs de métallisation dans les trous, métallisation de couverture des vias remplis etc.

4 – CONTROLE CARTE CABLEE

Revue des contrôles des principaux critères externe et interne sur la carte câblée (Selon les critères de l’IPC-A-610 –
sachant que l’IPC A610 n’a pas été crée pour être utilisée à des fins de contrôle internes). Critères externes sur le mouillage,
composants traversants, composants montés en surface, composants endommagés, circuits imprimés endommagés une fois
brasé, pollution, etc. Critères internes sur la remontée dans les trous métallisés, remontée des filets de brasure sur des
terminaisons de CMS, etc, pouvant être statués via l’IPC-A-610 en complément d’un contrôle externe.

5 – COMPLEMENTS

Présentation de l’alliage et de la structure métallurgique (composé intermétallique, structure interne du joint, mode de
défaillance, mouillage, etc). Les différentes méthodes de mesure, mesure de brasabilité (Par étalement, par le temps,
par la hauteur, par la force), mesure d’épaisseur par fluorescence X, contamination ionique.
Contrôles internes après brasage qui ne sont pas statué par l’IPC-A-610, mais reste des points de réflexion, à qualifier (ou qui
sont soumis à des spécifications clients) lors des analyses après brasage : taille des IMC, nature des IMC, stand off, voids,
fractures non visibles de l’extérieur, etc.

6 – ANNEXES

Présentation liée à différents documents sur les valeurs de conception suivant les normes françaises et les standards IPC.

Informations complémentaires

DUREE DU STAGE

21h en 3 jours

SANCTION

Attestation de stage

NOMBRE DE STAGIAIRES

Maximum par session = 6
Minimum par session = 4

FORMATEUR

M. Hubert HUFFSCHMITT

SESSIONS 2019

A Bourg la Reine :
– du 04 au 06 juin
– du 01 au 03 octobre