07 – Contrôle des circuits imprimés nus selon IPC-A-600 (Visuel et coupes micrographiques)



Pour recevoir les programmes avec tarifs,
faites votre sélection.

0.00


Taux de satisfaction : 99%
Taux de réussite : 63%
Actualisé en Septembre 2020
à partir des données de 2019

Ma sélection

Description

PUBLIC CONCERNÉ

Personnel du contrôle d’entrée, des méthodes, de la qualité et des achats.

OBJECTIFS

  • Maîtriser les connaissances théoriques de base sur les procédés de fabrication des circuits imprimés nus et le vocabulaire associé.
  • Connaître les principaux critères externes/internes de l’IPC-A-600 (sans obtention du certificat) et les liens avec les séries 6010 (IPC-6012 – IPC-6013) et 2220 (IPC-2221 – IPC-2222).

PRÉREQUIS

  • Savoir lire, écrire et compter, avoir une bonne vision et une dextérité correcte, maîtriser les unités de base géométriques et métriques.
  • Niveau minimum CAP, BEP, BAC.
  • Il est recommandé de connaître les principales étapes de fabrication d’un circuit imprimé nu.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Vidéo projection.
  • Un mémo en couleur est remis à chaque participant (résumé du cours, courbes thermiques, photos).

ÉVALUATION DES ACQUIS

  • QCM de 20 questions à livre fermé en début et en fin de stage.
  • Le niveau de réussite de la formation est conditionné à un score minimum : obtention de la moyenne lors du QCM final.

PROGRAMME

  1. FABRICATION DES CIRCUITS : VOCABULAIRE ET PRINCIPALES ÉTAPES
    – Les différentes technologies :
    Simple face, double face, multicouche rigide et flex-rigide.
    Trous métallisés traversants, borgnes, enterrés et microvias.
    – Les matériaux :
    La constitution des matériaux : cuivre, armature, résine. La fabrication des matériaux de bases.
    Les propriétés générales des matériaux : thermiques, mécaniques, électriques, …
    – Les classes de circuits suivant les IPC.
    – Les principales étapes de la fabrication :
    Circuit double face à trous métallisés, multicouche rigide et flex-rigide (le perçage, les usinages, la métallisation, le transfert image, la gravure, le pressage, le vernis épargne, …)
    À chaque étape seront vues les principales conséquences sur la qualité des Circuits imprimés nus permettant de faire un lien avec les standards IPC. Ce chapitre est une introduction généraliste qui a pour objectif d’aider à cerner les principes mis en œuvre.
  2. CRITÈRES D’ACCEPTATION SUR CARTES NUES selon IPC-A-600
    – Les moyens de contrôle visuel pour les cartes nues :
    Loupes, binoculaires, caméra vidéo sur système optique, etc.
    Leurs avantages, inconvénients et limites d’utilisation.
    – Les critères externes (visuel) :
    Matériaux de base (aspect, détourage, etc.), revêtements des surfaces (vernis épargne, finitions, etc.), trous métallisés (nodules, piqûres, etc.), graphisme (coupures, piqûres, échancrures, etc.)
    Critères particuliers : Circuits souples et flex-rigides.
    – Les critères internes (coupes micrographiques) :
    Matériaux de base (délaminage, measling, etc.), trous métallisés (cassures, épaisseur de métallisation, jonctions couches internes, etc.)
    Critères particuliers : Circuits souples et flex-rigides.
    Liaison entre les défauts et la fabrication des circuits imprimés, causes les plus fréquentes, etc.

Informations complémentaires

DURÉE DU STAGE

21 heures en 3 jours

SANCTION

Attestation de stage non soumise au score obtenu à l’issue du QCM final. Le score obtenu par le participant sera indiqué sur l’attestation.

NOMBRE DE STAGIAIRES

Maximum par session = 8
Minimum par session = 3

FORMATEUR

– M. Olivier DESVILLES,
Certificateur IPC-A-600 (CIT)

SESSION 2021

A Bourg la Reine :
– du 04 au 06 mai
– du 07 au 09 décembre

ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

oui